Ruffec, cité passante

Histoire

Ruffec, depuis plus de 1000 ans, se veut cité passante et prospère au seuil du Poitou. Elle est née en 963, sous le roi LOTHAIRE, lorsque Guillaume TAILLEFER II reçut le domaine de Ruffus ou Ruffiacus en récompense de ses exploits guerriers contre les normands.

La ville se bâtit un château forteresse, avec l'aide de la riche abbaye de Nanteuil, une église, et, peu à peu, établit son habitat sur le promontoire qui domine ses deux rivières, le Lien et la Péruse, dont l'une est la mystérieuse résurgence de l'autre.

Chateau

Le château

Charles VII et son fils, le futur Louis XI, la visitèrent pour Pâques 1443. Le Dauphin faillit d'ailleurs y perdre la vie au cours d'une sortie en barque sur la Charente.

En janvier 1588, le seigneur de Volvire reçut le droit de faire de sa terre un marquisat fort de 36 paroisses et 200 maisons nobles… un des plus grands du royaume de France.

Au milieu du XVIIème siècle l'église romane, dédiée à Saint André, fut détruite par un incendie et reconstruite dans le style gothique. Seule la façade, qui porte une sculpture énigmatique, fut conservée.

Lavoir la peruze

Le lavoir sur La rivière La Péruse

            Chapelle st blaise                                                        

La révolution a permis à deux enfants de la ville, Pinoteau et Laroche, de s'illustrer sur les champs de bataille jusqu'à devenir généraux de l'Empire.

Au XIXème siècle, la cité ruffécoise se donna, grâce au savoir faire de ses habitants, les conditions et les équipements du progrès : des routes, un hôtel de ville, une halle aux grains, un marché, une gare, le gaz et l'eau courante.

Gare l' express Paris Bordeaux

L'Express Paris/Bordeaux

La cour de la gare

                               La cour de la gare                               

Au XXème siècle, malgré les deux guerres, Ruffec compléta son patrimoine : écoles, collèges, lycées, stades, piscines, hôpital, assainissement, cinémas, salle culturelle…

La ville fut, durant les années terribles de la guerre, un centre de Résistance pour l'évacuation des aviateurs alliés vers l'Espagne et le lieu de sauvetage des deux héros de Cockeshell.

Aujourd'hui, Ruffec est une ville très vivante, un centre commercial et administratif riche et performant, une " petite grande " cité où sont implantés tous les services, tous les avantages d'une importante agglomération. Un endroit où il fait bon vivre.

Eté1989 accident RN10 embouteillage ruffec

Eté 1989 : un embouteillage sur la RN10

Ajouter un commentaire

 
×