Accueil

Bienvenue !

Pour préparer la fête de mes "70's"  à laquelle étaient invités mes amis de Paris et autres contrées (même de Suède !), j'avais décidé de répondre à leurs exclamations horrifiées telles que "mais pourquoi vas-tu t'enterrer à la campagne ?" ou "tu as toujours vécu à Paris, tu vas t'ennuyer".

J'ai donc créé ce site qui n'a d'autre prétention que de montrer que l'on peut vivre ailleurs qu'à Paris sans pour autant manquer de sujets d'intérêt ni de culture. Pour que mes amis comprennent pourquoi je suis installée en Charente depuis 10 ans, j'ai fait un peu de "teesing" (communication oblige), en commençant L'Echo des Cagouilles édité tous les 15 jours. Et ça a marché, tous mes invités sont venus ... et repartis enchantés et surpris de leurs découvertes.

La fête est finie, mais je garde ce site pour parler de ma Charente, de mon village Aizecq. Qu'y a-t-il à en dire ? Un peu plus de 300 habitants, à l'écart des grandes routes, pas un commerçant -le seul que j'ai connu, Moïse, vendait le tabac gris que j'allais chercher pour mon arrière grand-père il y a bien longtemps- encore quelques marchands ambulants pour le pain et un peu d'épicerie, bref, le bout du monde pour les gens de la ville.

Alors, pourquoi est-ce que j'aime ce village, pourquoi est-ce que je m'y sens si bien ?  

Depuis que j'ai commencé l'Echo des Cagouilles, tout d'abord j'ai découvert énormément de choses sur ma retraite favorite, et puis je me suis beaucoup amusée.

J'ai envie de partager tout cela,  de mes recettes de cuisine à mes souvenirs d'enfance en Charente, lorsque j'y  venais avec mes parents pour les vacances d'été, à l'Histoire, celle avec un grand H, des environs,résultat de mes recherches (merci à internet et tous les auteurs auprès desquels j'ai puisé tant d'informations).

J'espère que chacune, chacun y trouvera un sujet d'intérêt... et peut-être, je le souhaite, le même plaisir que celui que j'ai à offrir ce fruit de mes souvenirs et de mes recherches.

Geneviève, la Parisienne benèze